Bureautique : pourquoi certifier ses compétences ? L’exemple de Tosa et d’ICDL


Temps de lecture : 3 minutes
Share Button

Que vous soyez salarié du public ou du privé, vos compétences sur Excel, Word ou PowerPoint peuvent être valorisées sur votre CV et vos réseaux professionnels. Il suffit pour cela de passer une certification internationale comme Tosa® ou ICDL. Formateur en bureautique, François Olivier nous explique tout.

Certifications Tosa et ICDL

Pouvez-vous nous dire ce qu’est le Tosa ?

Le Tosa® (Test on software applications) est une certification internationale pour valider des compétences en informatique.

Plus précisément, c’est un standard d’évaluation en bureautique (Excel, Word, PowerPoint, Outlook, VBA… et LibreOffice), en PAO, CAO/DAO (Photoshop, InDesign, Illustrator, AutoCAD), en numérique (WordPress, Microsoft 365, DigComp…) et en programmation (Python et PHP).

Utilisées par 7 000 entreprises, écoles et organismes dans 58 pays, les certifications Tosa® sont officiellement reconnues par l’État et inscrites au Répertoire spécifique de France Compétences.   

De plus, le Tosa® propose des tests d’évaluation afin de déterminer son niveau avant de rentrer dans un cycle de formation, ce qui permet de voir les progrès du participant et l’efficacité de la formation.

Ces examens s’effectuent en ligne ou dans l’un des centres agréés Tosa®, comme celui d’ORSYS Paris La Défense à la Grande Arche.

Quelles sont les différences entre Tosa et ICDL ?

Anciennement connue sous le nom PCIE (Passeport de compétences informatique européen), la certification ICDL est aussi une certification en bureautique, design et digital comme le Tosa®.

Elle comporte 16 modules en tout :

  • 6 en bureautique  (tableur, traitement de texte, présentation, base de données, outils collaboratifs, gestion de projet…) sur des logiciels phares comme Excel, Word, Google Sheets, PowerPoint, LibreOffice Calc…
  • 4 en design (édition d’images, CAO 2D, CAO 3D, PAO) sur Photoshop, AutoCAD, Revit 2021, InDesign…
  • 6 en digital et web (édition de site web, base de données, cybersécurité, marketing numérique, codage, connaissance du web…) sur Access, WordPress…

L’ICDL se présente uniquement sous forme de QCM, avec 36 questions réparties en 3 niveaux de difficulté, et vous avez 35 minutes pour le remplir. Il vous faut répondre correctement à 27 questions afin d’obtenir le taux de 75 % de bonnes réponses et réussir la certification. Si vous n’obtenez pas ce score, vous pouvez repasser deux fois à nouveau votre module, mais si vous échouez la troisième fois, vous devez racheter un passage de module.

L’examen de la certification Tosa® dure entre 30 à 60 minutes pour 15 à 35 questions, selon le module. Il n’y a pas de notion de réussite ou d’échec, car le score obtenu indique votre niveau sur 1000. De plus, c’est un test adaptatif : après les cinq premières questions, les suivantes s’adaptent au plus proche de votre niveau. Les questions sont sous diverses formes : QCM et cas concrets.

À qui s’adresse le Tosa ? Quels en sont les bénéfices ?

La certification Tosa® s’adresse à tout type de personne. Salarié du privé ou du public, demandeur d’emploi qui souhaite pouvoir justifier de son niveau d’utilisation d’un logiciel…

Ce test évalue les connaissances concrètes des fonctionnalités des logiciels en s’appuyant sur des cas réels d’utilisation. Il est très apprécié des employeurs pour cette raison.

De plus, avec la réforme de la formation, les entreprises qui souhaitent une formation éligible au CPF peuvent coupler le passage de l’examen avec une formation et ainsi participer à l’évolution professionnelle de ses collaborateurs.

Quels sont vos conseils pour passer le Tosa et l’ICDL ?

L’approche pédagogique s’appuie sur des cas pratiques, des cas pratiques, des cas pratiques (2/3 pratique, 1/3 théorie) car la certification Tosa® est fondée sur l’utilisation qu’en font les personnes dans la vie professionnelle.

En fait, des choses très simples, mais que l’on ne fait pas automatiquement :

– Il faut gérer son temps avec efficacité pour répondre, prendre le temps sans oublier la limite imposée. Sachez que l’on ne peut pas passer une question et y revenir plus tard !

  • Relire deux fois les questions.
  • Il faut répondre à toutes les questions.
  • Et ensuite, il faut se rappeler que les questions s’adaptent à votre niveau, donc vous les trouverez probablement difficiles et c’est normal : très peu d’utilisateurs ont une utilisation globale d’un logiciel.

Avec une bonne préparation, vous améliorerez vos compétences sur divers logiciels, ce qui facilitera votre travail au quotidien. Qui plus est, vous pourrez valider ces compétences, les ajouter sur votre CV, et ainsi renforcer votre employabilité.

Toutes nos certifications :

*François OLIVIER

Formateur en bureautique, il est certifié Microsoft Word et Excel et la société qu’il dirige est habilitée à faire passer les tests Tosa® et ICDL.

Share Button

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.