Product owner, métier essentiel des projets IT


Temps de lecture : 5 minutes
Share Button
Product owner chef de produit numérique

Fini le chef de projet informatique. Place au product owner. Profil très demandé par les entreprises, ce chef de produit accompagne le développement d’un produit numérique (site, logiciel, appli). Spécialiste desméthodes Agiles, il tient compte à la fois des besoins des utilisateurs finaux et de ceux des ressources IT de l’entreprise. Quelles sont ses missions ? Quelles sont les compétences et formations requises pour le devenir ?

Interface entre le client, les équipes de production (développement, design) et les équipes métier (marketing, commercial), le product owner a un profil de gestionnaire et de communicant. Son objectif ? Mener à bien la livraison d’un produit numérique de qualité qui réponde aux attentes des clients. Travaillant méthodiquement selon la méthode Agile Scrum, il maintient une vision du produit et maximise la valeur business du produit tout au long du cycle de vie du produit. Il hiérarchise les priorités et découpe le processus de création en petites étapes, tout en favorisant l’amélioration continue du produit.

Quelles sont les missions du product owner ?

Le product owner (PO) participe à l’élaboration et à l’évolution d’un produit numérique (site, logiciel, appli mobile, appli interne, produit SaaS…).

Il recueille les besoins de l’utilisateur final (interne ou externe) pour les retranscrire aux équipes techniques. Il élabore, diffuse et met à jour la liste des besoins (product backlog) qui lui permet de développer une feuille de route (roadmap) des évolutions du produit en adéquation avec la stratégie marketing de l’entreprise.

C’est à lui d’assurer l’interface entre l’utilisateur final, les équipes de développement et les métiers (marketing, support client, équipe commerciale…). Son principal outil de travail est le product backlog (PB), qui lui sert à hiérarchiser les sujets. Autre mission primordiale : il rédige les récits utilisateurs (user stories) qui recensent les besoins des utilisateurs pour chaque fonctionnalité.

Le product owner planifie les chantiers techniques pour chaque itération (sprint) et participe à la conception des différentes solutions mises en œuvre. Il assure la validation fonctionnelle des développements (recette) et organise des sessions de test utilisateur (user test) pour s’assurer que les fonctionnalités répondent bien à la demande initiale. À chaque itération, il met à jour le backlog produit en fonction des retours des utilisateurs et s’attache à maximiser la valeur business du produit.

Quelles études suivre ?

Le product owner est issu d’une formation supérieure (bac +5) en informatique (master, école d’ingénieur avec spécialisation en informatique…) ou en école de commerce avec une orientation numérique (master en marketing digital, en management de projet web…).

Quelles sont les compétences requises ?

Expert des méthodes Agiles, le PO doit avoir une bonne connaissance du métier dans lequel il évolue. Il doit avoir des compétences managériales (en gestion de projet), relationnelles et techniques pour pouvoir dialoguer avec les développeurs.

COMPÉTENCES TECHNIQUES (savoir-faire)

  • Expérience et expertise des méthodes Agiles de gestion de projet, particulièrement Scrum
  • Pratique des outils collaboratifs de gestion de projet et de production (Asana, Jira, Slack, Trello, GitHub…)
  • Usage d’un outil de prototypage (Balsamiq Mockups, Mockplus, Pidoco…)
  • Pratique des outils d’analyse des données (Google Analytics, Segment…)
  • Connaissance recommandée des langages informatiques front et back end (Java, PHP, JavaScript, HTML…)
  • Expérience conseillée en UX (expérience utilisateur)/UI (Interface utilisateur) design

COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES ET RELATIONNELLES (savoir-être)

  • Rigueur, organisation et méthodologie
  • Capacité d’écoute et d’analyse, esprit de synthèse
  • Réactivité
  • Attentif aux tendances du marché
  • Respect des dates limites
  • Excellentes capacités de communication, pédagogue
  • Esprit d’équipe
  • Bonne gestion du stress
  • Bonne maîtrise de l’anglais

Quelle est la journée type d’un product owner ?

Le product owner vit au rythme du développement du produit. Arrivé au bureau, il lit ses mails et, selon les organisations, consulte sa messagerie collaborative (Slack…). Ensuite, il ouvre son outil de gestion de projet et consulte l’état du sprint et les commentaires sur les users stories. Il se renseigne sur les derniers indicateurs de performance (KPI) en rapport avec son produit. Cela peut être Google Analytics si c’est un site web, le nombre de nouveaux téléchargements si c’est une appli mobile, ou les notes et les nouveaux commentaires clients dans le backlog du customer support…

Riche de toutes ces données, il participe ensuite au daily ou mêlée, courte réunion quotidienne que tiennent les équipes de développement et au cours de laquelle chacun partage son travail en cours.

Le PO travaille sur le sprint à venir pour affiner le backlog. Il est en interaction avec le marketing, les clients, les ventes et les équipes support.

Sa deuxième partie de journée est consacrée au suivi de projet : gérer les priorités du backlog, écrire des users stories, des rapports de progression, préparer une présentation PowerPoint…

La dernière partie de journée consiste à préparer le planning pour le prochain sprint.

Quel est le salaire d’un product owner ?

Comme dans la plupart des métiers, le salaire du product owner dépend de l’expertise métier, du nombre d’années d’expérience, de la taille et de la localisation de l’entreprise et de l’importance du projet qu’il gère.

  • 35-40 K€ brut annuel (débutant, 0-2 ans d’expérience)
  • 40-50 K€ brut annuel (confirmé, 2-5 ans d’expérience)
  • 50-70 K€ brut annuel (senior, 5 ans d’expérience et plus)

Quelles sont ses perspectives d’évolution ?

Un product owner  peut évoluer vers des métiers en rapport avec le management de produit numérique (logiciel, appli mobile, site…). Il peut devenir Scrum master et assurer la bonne mise en place de la méthodologie Scrum.

Il peut également évoluer vers le métier de product manager, avec une dimension marketing plus forte, ou de chief product officer (CPO), qui chapeaute toute la stratégie produit, en gérant les équipes produits (dont plusieurs PO) en suivant une feuille de route et un budget associés.

Savez-vous parler le product owner ?

Les mots les plus utilisés par le product owner sont :

Backlog (product backlog) : liste des tâches classées par ordre de priorité à accomplir par l’équipe projet dans l’amélioration d’un produit et de ses différentes fonctionnalités. C’est le principal outil du product owner.

Mêlée (daily meeting, daily scrum, stand-up meeting) : réunion quotidienne d’au moins 15 minutes, se déroulant debout,  au cours de laquelle l’équipe de développement (la dev team) fait le point sur l’avancement du sprint en cours.

Plan de release : séquence de sprints à venir

Release : nouvelle version du produit livrée aux utilisateurs finaux.

Scrum : cadre méthodologique de la gestion de projet Agile.

Scrum master : garant du respect de la méthodologie Scrum, il joue le rôle de chef d’orchestre entre l’équipe de développement et le product owner.

Sprint ou itération : c’est un intervalle de temps court (un mois maximum) pendant lequel l’équipe de développement va concevoir, réaliser et tester de nouvelles fonctionnalités d’un produit.

Sprint planning (planification du sprint) : premier événement du sprint, le sprint planning présente le travail à effectuer pendant le sprint et doit aboutir à la définition d’un objectif de sprint.

User story (US) ou récit utilisateurs : description permettant de formaliser les besoins de l’utilisateur final concernant une fonctionnalité d’un logiciel, d’un site ou d’une appli. Une US doit être livrée en un sprint.

Quelques conseils aux personnes intéressées par ce métier ?

Le PO ne doit pas se reposer sur ses seules connaissances techniques. L’aspect humain, l’empathie, la bienveillance lui permettent d’appréhender les besoins des consommateurs et des métiers de l’entreprise, mais aussi d’entretenir de bonnes relations avec les différentes parties prenantes. Objectif : une amélioration continue et une maximisation de la valeur produit.

Quels sont les attraits et les contraintes ?

  • Bonnes perspectives d’évolution
  • Tâches variées et en lien avec plusieurs équipes
  • Besoin de se former régulièrement aux technologies et méthodes
  • Nombreuses réunions
  • Demande une excellente gestion du temps
  • Métier stressant, car devant répondre aux exigences de nombreuses parties prenantes

Le product owner en résumé

Résumé étoiles product owner

Nos formations pour devenir product owner

Retrouvez toutes nos formations en technologies numériques

Share Button

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.