Les 13 soft skills incontournables du manager


Temps de lecture : 5 minutes
Share Button
Soft skills compétences management formation ORSYS

Dans un écosystème de plus en plus mouvant et instable, des soft skills affutées vous permettent d’améliorer votre adaptabilité et votre capacité à rebondir. Coach certifiée, Charlotte Michelin* dresse le Palmarès 2021 des soft skills pour les managers.

Entreprises et recruteurs ne recherchent plus seulement un savoir-faire. Au-delà de la formation et de l’expérience professionnelle, ils sont de plus en plus nombreux à s’intéresser à vos soft skills. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

Les soft skills, ce sont vos aptitudes personnelles et vos qualités humaines qu’on peut généralement regrouper sous l’appellation « savoir-être ». On les désigne aussi souvent comme des « savoirs comportementaux » ou des « compétences comportementales ».

En général, vous aimez travailler avec des personnes souples, à l’écoute et agréables. Des personnes qui sont prêtes à s’immerger dans leur rôle et leurs fonctions pour apporter le meilleur d’elles-mêmes et progresser. Ce n’est pas un scoop : vos collègues ont globalement les mêmes attentes envers vous.

Vos soft skills feront donc toute la différence, aussi bien pour la réussite d’un entretien que pour la réussite de votre vie professionnelle. Vous avez donc tout à gagner à les cultiver au quotidien. Vous pouvez également les renforcer grâce à des formations.

Des soft skills au top en 2021

Managers, voici le palmarès des soft skills qui valorisent votre image professionnelle et donnent de l’élan à votre carrière :

1/ La résolution de problèmes

Dans un contexte de changements rapides et d’ultra-compétitivité, vous devez absolument être orienté « solution ». Autrement dit, savoir déconstruire un problème et pouvoir y apporter une réponse. Et pour aborder une situation difficile ou un problème complexe, il faut :

  • vous concentrer sur ce que vous souhaitez ;
  • vous demander pourquoi vous le faites ;
  • identifier les ressources nécessaires au changement ;
  • définir un plan d’action précis avec une deadline.

2/ La confiance

La confiance figure en bonne place des soft skills les plus recherchées. C’est à la fois avoir confiance en soi et avoir confiance en les autres.

En tant que manager, montrez que vous faites confiance à votre équipe en l’impliquant dans votre stratégie. Elle aura le sentiment d’être reconnue et d’avoir de la valeur. Cette attitude vous permet de coconstruire votre environnement professionnel.

3/ L’intelligence émotionnelle

Intelligence émotionnelle ou gestion des émotions ? Ici, on fait appel à votre capacité à prendre du recul, à identifier vos émotions et celles des autres pour ne plus les laisser  submerger votre équipe ou vous-même.

Anticiper les situations à risque pour vous ou vos collaborateurs vous permettra de mieux les surmonter.

4/ L’empathie

Étroitement liée à l’intelligence émotionnelle, l’empathie est le fait de « comprendre la réalité de l’autre ». Autrement dit : il s’agit de se mettre à sa place quelques instants afin de déterminer la meilleure option possible.

Même si la frontière peut sembler mince, l’empathie se distingue de la sympathie. La sympathie reviendrait à voler au secours de l’autre et à faire à sa place… ce qui risque de se transformer en un jeu psychologique malsain. Au contraire, l’empathie permet de donner les clés à l’autre pour qu’il puisse lui-même progresser en toute autonomie.

5/ La communication

Bien communiquer n’est pas inné. À l’écrit, soyez précis, concis et clair : sujet, verbe, complément. Une information clé par phrase, c’est suffisant. En délivrant votre message essentiel à vos interlocuteurs, vous gagnez en clarté et en énergie, vos interlocuteurs en compréhension et en efficacité.

6/ La gestion du temps

Ah le temps ! Qui regrette que les journées ne fassent que 24 heures ? Vous courez beaucoup, vous êtes multitâches, vous avez du mal à vous organiser ? Je ne vous apprends rien : on ne gère pas son temps mais on apprend à se gérer dans le temps ! 

Commencez par identifier les éléments au fond pas si utiles et qui vous font perdre trop de temps. Que pensez-vous de déconnecter les applis digitales/collaboratives quelques instants ?

Personnellement, pour rester concentrée sans interruption, j’aime utiliser la technique  Pomodoro. Je découpe mon heure de travail en mini sprints de 25 minutes pendant lesquels je dois avancer le plus efficacement sur des tâches bien définies au préalable. L’idée, c’est de rester focalisé sur une même tâche un minimum de temps pour un maximum d’efficacité.

7/ La gestion du stress

Le stress chronique est destructeur : il vole votre énergie, épuise votre cerveau, rend vos prises de décisions difficiles et annihile votre confiance en vous.

Comment y remédier ? En parler à quelqu’un de confiance est déjà un premier pas pour décharger votre cerveau. Vous pouvez également vous tourner vers des formations telles que : Gérer son stress et Gérer son stress, perfectionnement.

8/ La créativité

Tous les métiers ont besoin de créativité. Il s’agit d’établir des connexions entre les choses, les idées, les gens…  pour faire émerger des innovations et de nouvelles perspectives.

Pour booster votre créativité, je vous conseille d’utiliser le mind mapping, qu’on appelle aussi carte mentale. À partir d’une idée clé, ce type d’outils vous permet de définir rapidement toutes ses ramifications.

9/ L’esprit d’entreprendre

Proactivité, audace, énergie ! Soyez dans une dynamique positive, orientée solution et partage. Si vous voulez voir les choses bouger, agissez de manière proactive. Par exemple, vous pouvez commencer par vous lancer un mini défi par semaine. Cela stimulera votre esprit et votre goût d’entreprendre de nouveaux projets.

10/ La motivation

C’est à la fois trouver de la motivation pour soi mais aussi savoir la transmettre aux autres. Donnez du sens à ce que vous faites et la synergie autour de vous se fera naturellement.

11/ La visualisation positive

La visualisation est votre capacité à voir le chemin à parcourir pour arriver à votre objectif. Cela implique de commencer par définir votre objectif avec précision.

Plusieurs méthodes permettent d’entraîner votre cerveau à visualiser les événements tels que vous souhaitez qu’ils se produisent, notamment la PNL. Apprenez à visualiser votre journée, une réunion importante ou encore un projet… de façon positive ! Petit plus : cela vous aidera aussi à vous débarrasser de certaines peurs.

12/ Le sens du collectif

Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. Faites vôtre la sagesse de ce proverbe ! Prenez le temps d’écouter votre équipe pour avancer ensemble. Formez-vous aux outils et techniques qui favorisent la cohésion d’équipe.

13/ La prise de décision

Faites-vous confiance. Apprenez à identifier plus rapidement vos priorités.

Définissez sur un carnet de bord hebdomadaire toutes vos tâches. Essayez de leur attribuer un niveau d’urgence : y a-t-il une deadline ? Ainsi qu’un critère d’importance : quel sens cela a-t-il pour vous ? Quel besoin cela nourrit-il ?

À partir de ces indicateurs, demandez-vous alors quelle tâche aura le plus d’impact dans votre organisation quotidienne (aussi bien négativement que positivement). Une fois vos priorités clairement identifiées, agissez en conséquence.

Des conseils pour cultiver vos soft skills ?

Choisissez une ou deux soft skills sur lesquelles vous êtes le plus en difficulté. Challengez-vous dans une situation qui vous permettra de les améliorer.

Vous n’êtes pas à l’aise en communication orale ? Profitez d’un événement important tel que la clôture semestrielle des résultats de votre équipe pour prendre la parole. Ou encore, portez-vous candidat pour introduire le prochain séminaire de l’entreprise.

Vous êtes fébrile sur la gestion des émotions ? Proposez d’échanger autour d’un café à un collègue avec qui l’entente n’est pas au beau fixe.


Procédez par étape : un peu chaque jour, un pas après l’autre… Et surtout, faites-le pour vous !

Share Button

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *