Les conseils lecture d’ORSYS : 3 livres pour aborder l’ intelligence artificielle autrement


Share Button
lecture - IA - robotique

L’ intelligence artificielle a de nombreuses raisons d’inquiéter. Découvrez dans cette première sélection des ouvrages qui s’efforcent de répondre à toutes les questions, voire à en poser d’autres.

Robots-tueurs, créatures voleuses d’emplois, machines sans âmes… le caractère anxiogène de l’intelligence artificielle a de quoi alimenter les scénarios catastrophes les plus crédibles ! Pourtant, il y a une autre façon d’aborder cette technologie méconnue, qui pourrait adoucir les craintes qu’elle engendre : en apprenant à la connaître, tout simplement.

C’est dans ce but que la rédaction ORSYS vous propose une petite sélection de lectures qui répondent à de nombreuses questions… ou permettent de rêver un peu avec la machine.

Intelligence artificielle : vers une domination programmée ?, Jean-Gabriel Ganascia

Quel(s) risque(s) l’intelligence artificielle représente-t-elle pour le futur de l’humanité ? Quel rapport avec le Golem ? Et au fait, que signifie « intelligence artificielle », exactement ?

Dans ce livre, Jean-Gabriel Ganascia, qui n’en est pas à son premier essai sur le sujet, s’applique à démêler le faux du vrai dans la perception globale de cette nouvelle technologie. En partant des origines et sans négliger ni Histoire ni mythologie(s), l’informaticien et professeur à l’Université Pierre et Marie Curie reprend une à une les idées reçues pour les contrebalancer avec nos compétences technologiques et le réel potentiel de l’intelligence artificielle. Une lecture fluide et instructive qui apporte une meilleure compréhension des nouvelles technologies et leurs enjeux. Alors, l’humanité pourrait-t-elle un jour être réduite en esclavage par les robots ? Ou bien la question ne se pose-t-elle vraiment qu’au cinéma ?

Disponible ou à commander dans votre librairie préférée sur Place des Libraires.

La Voiture qui en savait trop ; les dilemmes moraux posés par l’intelligence artificielle, Jean-François Bonnefon

« Au cœur de ce livre, réside une technologie révolutionnaire : la conduite autonome. Pourtant, ce n’est pas de technologie dont je vais parler, mais de morale. La voiture sans conducteur nous oblige à poser des questions nouvelles, à une échelle inédite. (…) Accepterions-nous que les passagers des véhicules autonomes n’aient quasiment plus d’accidents mortels, mais que les piétons et les cyclistes continuent à être tués avec la même régularité qu’aujourd’hui ? Et si une voiture autonome se trouve dans la situation dramatique où elle a le choix entre sacrifier son passager ou écraser un piéton, que doit-elle faire ? Et s’il s’agit de deux, de trois ou de quatre piétons ? Et si ce piéton est un enfant ? »

Jean-François Bonnefon, docteur en psychologie cognitive de son état, s’est intéressé aux dilemmes moraux posés par les voitures autonomes. Loin d’être réfractaire vis-à-vis des nouvelles technologies, il ne fait pour autant aucune concession dans son travail de recherche visant à éclairer un « territoire moral nouveau », et aborde donc les voitures autonomes et le concept plus vaste de l’intelligence artificielle dans le cadre d’une réflexion philosophique.

Un sujet complexe et passionnant, qui se lit très facilement quel que soit votre niveau d’affinité avec la technologie.

Disponible ou à commander dans votre librairie préférée sur Place des Libraires.

Libration (titre original : A Closed and Common Orbit), Becky Chambers

Pour conclure cette sélection, partons faire un tour dans la fiction – et plus exactement la science-fiction. Mais attention, pas de dystopie terrible ni de robots-tueurs à affronter ici ! Bien au contraire : l’héroïne du roman de Becky Chambers s’appelle Lovelace, et elle est une intelligence artificielle. Plutôt brutal, comme changement de perspective, non ?

Née à bord du vaisseau « Voyageur » dans le premier tome de la saga intitulé L’Espace d’un an (mais qu’il n’est pas absolument nécessaire d’avoir lu pour apprécier celui-ci), Lovelace a accepté d’être transférée dans un « kit corporel ». Mais rien n’est rendu évident par sa nouvelle personnification : au-delà du fait que son existence est désormais illégale, elle lui apporte les mêmes restrictions et crises existentielles que n’importe quel être humain. Mais dans sa quête désordonnée pour l’humanité, Lovelace pourra compter sur Poivre, humaine et ancienne esclave génétiquement modifiée. Une fiction très lointaine, mais qui pose des questions sur l’identité aussi vieilles que l’être humain… et qui change du pessimisme habituel de la science-fiction.

Disponible ou à commander dans votre librairie préférée sur Place des Libraires.

Share Button

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *