IA, blockchain, robotique… Les grandes tendances technologiques de la formation


Share Button
technologie - tendances - ORSYS

Engagé dans un processus d’amélioration continue, ORSYS intègre de nouvelles formations sur les grandes tendances technologiques, de l’Intelligence Artificielle à la réalité virtuelle.

Les innovations semblent, elles aussi, suivre la loi de Moore. Avec la révolution numérique en cours, on assiste à un renouvellement accéléré des technologies, un concept chassant l’autre. Chez ORSYS, nous suivons le mouvement. Édité tous les ans, notre catalogue papier intègre à chaque nouvelle édition quelques 150 nouveaux cours.

Encore ce catalogue n’est-il qu’une photographie figée dans le temps. Notre offre évolue constamment dans un processus d’amélioration continue. Et ce, grâce à une équipe dédiée qui exerce une veille permanente sur les nouvelles tendances en informatique.

Cette équipe s’appuie également sur les retours de nos formateurs et des remontées terrain des commerciaux. « Nous regroupons et recoupons ces informations pour dessiner les attentes du marché », explique Jean-Emmanuel Roux, responsable du développement de l’offre de formation en technologies numériques au sein de la Direction des Opérations.

L’IA au cœur des grandes tendances

Sur la base de ce travail d’investigation, notre offre s’est renforcée sur plusieurs axes. À commencer par l’Intelligence Artificielle, qui fait la une des médias spécialisés comme du grand public. « L’IA est un sujet transverse qui s’appuie sur plusieurs thématiques que l’on adressait jusqu’alors de manières séparées comme le développement, l’algorithmie ou l’infrastructure », poursuit Jean-Emmanuel Roux.

Le buzzword de l’Intelligence Artificielle cache aussi d’autres sous-thèmes comme le Machine Learning, le Deep Learning ou les réseaux de neurones qu’il convient de traiter indépendamment. Seront couverts également les usages qui en découlent comme les services cognitifs (traitement du langage, reconnaissance vocale…) et les applications de type chatbots. Ces agents conversationnels répondent, à la voix ou en mode texte, à des demandes simples dans le domaine, notamment, de la relation client.

Comptez également sur des séminaires « état de l’art » pour les décideurs qui embrasseront tous les enjeux de l’IA. Ces décideurs enverront ensuite leurs équipes sur des formations plus opérationnelles. « Le développeur, le chef de projet apprendront à utiliser les algorithmes, à mettre en place des systèmes décisionnels pour automatiser certains traitements. »  

ORSYS adresse, par ailleurs, les services des grandes plateformes de Cloud comme celle de Microsoft. L’offre dédiée, Azure ML, propose des librairies d’algorithmes prédéfinis pour le traitement de données massives.

La robotique, un sujet pluridisciplinaire

Autre axe de développement : la robotique. Cette branche réunit des compétences liées à l’informatique, à l’électronique, à l’Internet des objets et, une fois encore, à l’Intelligence Artificielle. « Il faut maîtriser les langages de programmation, l’infrastructure, les protocoles de communication, le traitement des données pour ensuite pouvoir concevoir les applications qui restitueront les informations. »

Des séminaires et des stages pratiques dans ce domaine verront le jour. Des cours sur les cartes électroniques Raspberry Pi ou Arduino pour le développement de nouveaux produits (domotique, media player, robotique, objet connecté…) sont d’ailleurs déjà disponibles.

La blockchain est une autre tendance incontournable dépassant de loin le cadre du Bitcoin dont elle assure les transactions. Cette technologie de stockage et de diffusion d’informations non falsifiables peut, par exemple, gérer et tracer des opérations comme des titres de propriété dans une étude notariale.

La blockchain permet aussi l’exécution de contrats en fonction d’événements extérieurs (smart contracts). « Un agriculteur se verra par exemple indemniser automatiquement après 30 jours sans pluie conformément au contrat paramétrique souscrit, illustre Jean-Emmanuel Roux. Idem pour le remboursement d’un billet d’avion après le retard d’un vol au-delà d’un certain délai. » Des séminaires ORSYS sur la blockchain existent déjà depuis 2017, mais le sujet sera exploité jusqu’à proposer des stages pratiques en complément (un cours étant déjà disponible).

Un webinar de sensibilisation à la cybersécurité

Autre nouveauté en cybersécurité : un format pédagogique innovant sous forme de webinar. Celui-ci s’articule autour de quatre modules d’une heure permettant de sensibiliser un large public sur les risques quotidiens liés aux outils et aux usages numériques.  

En ce qui concerne l’offre basée sur le Cloud Computing, des formations sur les plateformes de Cloud public Amazon Web Services, Microsoft Azure et Google Cloud Platform sont déjà assurées. À suivre : des cours sur le concept d’architecture « serverless » où le développeur se concentre sur son code, laissant l’administration de l’infrastructure sous-jacente au provider.

Enfin, pour accompagner la transformation des organisations, nous développons une offre de formation autour de SAFe (Scaled Agile Framework), l’application de la démarche Agile à l’échelle de la direction des grands projets d’entreprise. « Les populations visées ne sont plus les développeurs mais les équipes métiers. Nous avons de plus en plus de demandes de formation de la part de grands comptes sur cette démarche, avec des demandes de certifications à la clé », conclut Jean-Emmanuel Roux.

Ainsi, avec plus de 160 certifications internationales portant sur des thématiques comme le management de projets, la sécurité, le Cloud Computing ou le DevOps, ORSYS a considérablement développé son offre afin de répondre au mieux aux attentes de ses clients.  

Share Button

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *